Comment ne pas stresser le jour de l’examen du permis de conduire !

Cet article explique quelles sont les erreurs à ne pas commettre lors de l’épreuve pratique du permis B, l’épreuve qui génère généralement plus d’anxiété que l’épreuve théorique. En respectant quelques règles simples, il est possible de limiter les erreurs qui peuvent être commises lors de l’examen de conduite.

Erreurs à ne pas commettre lors de l’examen pratique

Voici les erreurs les plus fréquentes commises lors de l’examen pratique pour le permis b

  1. Ne pas transporter vos documents et la feuille rose ;
  2. Ne pas porter de lunettes si l’ophtalmologue a certifié qu’elles sont nécessaires ;
  3. Ne pas régler le siège et les rétroviseurs. C’est la première chose à faire lorsqu’on entre dans une voiture. Un tel comportement ne
  4. Passera pas inaperçu aux yeux de l’examinateur et pourrait compromettre l’ensemble de l’examen. Toutefois, s’ils sont déjà en place, il
  5. Est bon de les remettre en place pour ne pas donner l’impression que vous n’y avez pas pensé ;
  6. Ne demandez pas à l’examinateur, qui sera assis sur le siège arrière, de se déplacer s’il vous empêche de voir. Même si cela vous
  7. Semble impoli, traitez-les toujours comme vous le feriez pour n’importe quel autre passager ;
  8. N’attachez pas votre ceinture de sécurité. Vous pourriez être disqualifié avant même de commencer ;
  9. S’engager sur la route sans utiliser votre clignotant, soit en regardant dans vos rétroviseurs, soit en sortant la tête ;
  10. Conduire dans une direction interdite ;
  11. En frôlant les obstacles avec le miroir ;
  12. Dans les virages avec l’embrayage enfoncé ;
  13. Heurter le trottoir en se garant ou même en conduisant ;
  14. Ralentir à un panneau d’arrêt sans s’arrêter. Même s’il n’y a pas d’autres véhicules à proximité du signal, arrêtez-vous quand même.
  15. Veillez toujours à ne pas franchir la ligne, cela équivaut à ne pas tenir compte du signal ;
  16. En reculant beaucoup la voiture dans les montées ;
  17. Freiner brusquement ;
  18. En dépassant la limite de vitesse pour cette route ;
  19. Oublier de serrer le frein à main lors d’un arrêt ;
  20. Faites ce que l’examinateur vous dit. Par exemple, si l’examinateur vous dit de vous garer mais qu’il y a une zone de stationnement
  21. Interdit, ne le faites pas, continuez tranquillement et justifiez votre action.

Conseils pour l’examen de conduite

À ce stade, il ne reste plus qu’à vous donner quelques conseils utiles pour aborder l’examen pratique de conduite en toute confiance. Tout d’abord, une bonne règle de base est de s’entraîner à conduire beaucoup avant le jour J, même par mauvais temps ; cela vous aidera à vous sentir plus confiant même si le temps n’est pas au beau fixe.

Vous devrez donc d’abord trouver quelqu’un, qui sait bien conduire, à qui vous pourrez demander de vous accompagner dans vos déplacements. Idéalement, il devrait s’agir de l’un de vos parents. Au cours de la leçon, n’ayez pas peur de demander des explications. Il est normal que certaines choses ne soient pas comprises au début. Un dernier conseil : ne vous présentez à l’examen que si vous êtes sûr de le réussir, vous éviterez ainsi de perdre du temps et de l’argent.

Il ne reste plus qu’à vous dire au revoir, mais nous tenions d’abord à vous rappeler que pendant le test, avant que vous ne preniez le volant, l’examinateur vous posera des questions sur le véhicule. Il n’est pas rare qu’un candidat échoue s’il ne répond pas à ces questions. Par conséquent, le tout dernier conseil est de lire l’article sur les questions de l’examen pratique Licence B.